Robots humanoïdes

Qu’est-ce qu’apporte l’IA à la robotique humanoïde?

L’Intelligence Artificielle s’adapte à tous les domaines. Mais si l’on part du principe que l’IA tend à remplacer le cerveau humain ou au moins à le seconder, il est un domaine dans lequel elle trouve toute sa place comme une évidence : la robotique humanoïde. En effet, de tout temps l’homme a cherché à reproduire son semblable comme s’il avait un double. Concevoir un robot ressemblant à un homme ne peut s’imaginer sans y adjoindre une tour de contrôle, un centre névralgique, un cerveau. La robotique humanoïde vise à créer des machines capables d’aider l’être humain ou de le remplacer dans des tâches complexes, dangereuses ou répétitives. Elle utilise de grandes puissances de calcul et des algorithmes performants.

La robotique

La robotique est la branche de l’IA qui porte sur la conception et la fabrication de robots. Ces machines peuvent être des humanoïdes ou des automates, utilisés notamment dans l’industrie.

La robotique s’appuie sur d’autres disciplines (la résolution de problèmes, la compréhension du langage, la vision, l’ouïe, l’apprentissage, etc.) et aussi sur l’ingénierie mécanique, électrique, hydraulique.

La conception des robots humanoïdes se base également sur l’informatique affective (affective computing) et sur la robotique cognitive (Cognitive Robotics).

L’informatique affective étudie les moyens de reconnaître, d’exprimer, de synthétiser et de modéliser les émotions humaines. C’est une capacité que IBM Watson apporte à Pepper, le robot humanoïde d’Aldebaran, capable de reconnaître les principales émotions humaines et d’adapter son comportement en fonction de l’humeur de son interlocuteur.

La robotique cognitive privilégie la perception et l’apprentissage automatique qui permettent à la machine d’adopter un comportement intelligent, en termes d’autonomie et d’interaction avec les humains.

Pepper, le robot d’Aldebaran

Les 5 meilleurs robots humanoïdes

(ASIMO, robot Atlas, robot Valkyrie, robot InMoov, robot NAO)

Quelques exploits de robots humanoïdes

Boston Dynamics, une société cédée par Google à Toyota en 2016, a réalisé des prototypes de machines dotées d’une Intelligence Artificielle qui imitent les déplacements, les mouvements et les réactions physiques de l’homme. Ces créations, amusantes pour un œil non averti, relève du domaine de l’exploit pour bon nombre de leurs performances qui nous semblent à nous, humains, pourtant évidentes.

On peut suivre l’évolution de la robotique humanoïde à travers la Robocup, la coupe du monde de football pour robots, qui se tient tous les ans depuis 1997. Cette compétition a pour objectif jusqu’en 2050 de créer une équipe de robots capable de battre une sélection humaine de football.

Atlas, la nouvelle génération

Le Robotic Challenge de DARPA est un autre événement important de l’univers humanoïde. Les robots y ont atteint un niveau de compétence inimaginable durant les épreuves organisées par l’agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense.

Pendant cette compétition, les robots doivent conduire un véhicule utilitaire, ouvrir une porte et entrer dans un bâtiment, fermer une vanne, utiliser un outil pour percer un mur, se déplacer à travers des décombres, retirer les débris bloquant une porte d’entrée et monter une échelle.

D’autres articles sur le même thème qui vont vous intéresser

L’IA et le traitement d’images et de vidéos

Le traitement de l’image et de la vidéo est un des principaux usages de l’IA.

L’IA et les applications liées au langage

Le traitement du langage est un domaine de l’IA qui regroupe les programmes de reconnaissance vocale ou de la parole

L’analyse prédictive

Le terme d’analyse prédictive (ou encore logique prédictive) un des usages de l’IA faisant appel à des technologies

L’IA et les jeux

Les chercheurs se sont très vite intéressés à l’usage des techniques de l’Intelligence Artificielle dans la programmation

L’automatisation et l’IA

L’usage de l’intelligence artificielle (IA) ne concerne pas uniquement les activités quotidiennes et l’expérience utilisateur final des nouvelles technologies.

L’IA et les biotechnologies

L’usage de l’Intelligence Artificielle dans le domaine de la santé est en forte croissance.

L’IA et l’art

L’IA se déploie dans l’art pour se mesurer aux plus grands artistes du monde.

La simulation des systèmes complexes

La simulation d’un système complexe permet de reproduire et d’observer des phénomènes complexes (biologiques, sociaux et autres) pour les comprendre et anticiper leur évolution.