Programmation de langage informatique

Comment l’IA a révolutionné le traitement du langage ?

Le traitement du langage est un domaine de l’Intelligence Artificielle qui regroupe les programmes de reconnaissance vocale ou de la parole, les agents conversationnels et les autres applications liées aux mots dits ou écrits en général.

Ces logiciels, qui facilitent et accélèrent le traitement du langage, sont déjà utilisés dans les domaines de l’enseignement, du renseignement, du Droit, de la traduction, de la médecine, des fonctions après-ventes des entreprises, des assistants personnels sur ordinateurs et téléphones portables pour les particuliers…

Reconnaissance vocale

La reconnaissance vocale permet d’analyser la voix humaine captée à travers un microphone pour la retranscrire sous forme d’un texte.

Le travail est en ce cas très lié au son une fois qu’il est enregistré et digitalisé. Le mot est d’abord décomposé en syllabes puis en sons. On analyse leur spectre et leur fréquence pour retrouver la lettre la plus proche (un « s » ne sonne pas comme un « t »). Les systèmes tentent alors de reconnaître les syllabes phonétiques et de reconstituer le mot qui en est composé en utilisant la statistique liée à chaque langue comme pour la reconnaissance d’écriture. Par exemple, en anglais, un « T » suivi d’un « e » est très souvent suivi d’un « a » (« tea », « teaser », « teacher »…). Le logiciel va alors pouvoir reconstituer ce qui est prononcé. Son => lettres => syllabes => mots => phrases => sens (cette dernière étape étant majeure et la plus difficile à mettre en œuvre).

Les difficultés actuelles de l’Intelligence Artificielle reposent encore beaucoup sur l’extraction du son prononcé de l’environnement dans lequel il est prononcé. Par exemple, lorsque quelqu’un vous parle dans un hall de gare, votre oreille parvient naturellement à extraire ce qui est dit du brouhaha ambiant et des conversations annexes. L’ordinateur, lui, a encore du mal à extraire l’important de l’annexe. Nul doute que, demain, les machines progresseront en alliant (comme nous le faisons naturellement) le son à la lecture sur les lèvres.

A noter : Il existe deux types de reconnaissance vocale, la reconnaissance mono locuteur et la reconnaissance multi locuteurs.

Reconnaissance vocale
Agent conversationnel ou chatbot

Chatbot : Agent conversationnel

Un agent conversationnel ou chatbot est un programme informatique qui peut simuler une conversation orale ou écrite avec un ou plusieurs humains.

De nos jours, le terme « conversationnel » est encore un peu exagéré dans le sens où les robots de dialogue sont encore plutôt mono directionnels : il s’agit plus de questions-réponses que de dialogues (même si en remportant Jeopardy en 2011, IBM Watson a déjà réussi l’exploit de fournir des questions sur la base de réponses). Les réponses sont généralement fournies à partir d’une base de données préparées (base de données qui peut être colossale à l’ère du big data : trouver comment s’appelait les 3 caravelles de Christophe Colomb est aisé pour un ordinateur pouvant crawler le web et wikipedia en temps réel).

Mais le fait de taper dans une base de données au travers d’un « arbre de décision » ne fait pas de ces agents de dialogue des intelligences artificielles.Ce qui fait l’intelligence en matière de traitement du langage commence par la faculté à retranscrire une question posée avec certains mots en une question précise (usage de la sémantique) permettant à la machine d’aller trouver la réponse adéquate et ce, sans que la question ait été « parfaitement » bien énoncée.

Mais la vraie intelligence va encore plus loin. Elle ne se contente pas d’un quasi monologue questions-réponses. C’est la révolution à laquelle travaille In Principio : créer une relation homme-machine basée sur une véritable conversation.

Les autres applications liées au langage

La reconnaissance de la parole s’appuyait au départ sur des techniques statistiques, notamment bayésiennes. Depuis 20 ans se développent des approches statistiques basées sur l’apprentissage automatique (machine learning) qui donne des résultats très encourageants (Microsoft Cortana, Apple SIRI, OK Google, Amazon Alexa, etc.).

C’est ainsi que se développent à vitesse grand V des assistants personnels qui occuperont demain tous les domaines de nos vies privées ou publiques.

Voici à quoi sert vraiment Amazon Alexa !

Voici à quoi sert vraiment Amazon Alexa !

Un exemple récent nous vient du Japon qui a modélisé un hologramme dans un support à la Alexa d’Amazon : une petite amie virtuelle avec laquelle discuter, qui envoie des sms du type «à quelle heure du rentres?»

Certaines technologies permettent d’analyser des données structurées mais aussi (et c’est là un exploit) non structurées (y compris des conversations téléphoniques) et de détecter par exemple des comportements anormaux dans des mails (ex : Digital Reasonning).

Aujourd’hui, il existe de nombreuses applications, comme par exemple

Bigdatasummarizer

Pour le résumé automatique de documents textes

STATISTICA

Pour la classification ou le clustering de documents textes

WordNet

Pour l’analyse automatique d’opinions ou de sentiments

w

Trillian

Pour mettre en œuvre un système de questions réponses

Watson

Pour un dialogue homme machine

Google Traduction, IdiomaX

Pour la traduction automatique

Skype Translation

Pour la traduction automatique

h

Takla Pierre

Pour la génération automatique de textes

D’autres articles sur le même thème

L’IA et le traitement d’images et de vidéos

Le traitement de l’image et de la vidéo est un des principaux usages de l’IA.

L’analyse prédictive

Le terme d’analyse prédictive (ou encore logique prédictive) un des usages de l’IA faisant appel à des technologies

L’IA et les jeux

Les chercheurs se sont très vite intéressés à l’usage des techniques de l’Intelligence Artificielle dans la programmation

L’automatisation et l’IA

L’usage de l’intelligence artificielle (IA) ne concerne pas uniquement les activités quotidiennes et l’expérience utilisateur final des nouvelles technologies.

La robotique humanoïde

L’Intelligence Artificielle s’adapte à tous les domaines.L’IA se déploie dans presque tous les secteurs d’activité,

L’IA et les biotechnologies

L’usage de l’Intelligence Artificielle dans le domaine de la santé est en forte croissance.

L’IA et l’art

L’IA se déploie dans l’art pour se mesurer aux plus grands artistes du monde.

La simulation des systèmes complexes

La simulation d’un système complexe permet de reproduire et d’observer des phénomènes complexes (biologiques, sociaux et autres) pour les comprendre et anticiper leur évolution.