Histoire de l'IA

L’histoire de l’IA

L’Intelligence Artificielle a des origines, pour ainsi dire très lointaines, remontant même à l’Antiquité.

Son histoire récente (depuis seulement 60 ans environ) a connu bien des péripéties, faites d’alternance entre moments de gloire et de périodes de franches désillusions. Mais aujourd’hui, on constate clairement une recrudescence de l’attrait pour ces technologies associées à de nombreux domaines d’activités comme l’automobile, l’aéronautique, la médecine ou encore la robotique.

Sa naissance

De nombreux mythes et légendes anciennes soutiennent que des êtres artificiels créés par des maîtres-artisans auraient possédé une intelligence ou une conscience qui leur était propre.

Ceci s’explique simplement par le fait que de tout temps, l’homme a rêvé d’une certaine forme d’immortalité, ce qui l’a naturellement conduit à tenter de projeter dans ses créations techniques et artistiques ses propres facultés. Cette propension lui permettait ainsi non seulement de chercher à domestiquer la nature (avoir de l’ascendant sur elle) en créant des outils lui permettant d’être meilleur à la tache (le mot Robot vient d’ailleurs du Tchèque « robota » signifiant « travail/besogne/corvée ») mais aussi de l’envie de créer son « double ».

Les premières machines à calculer apparaissent par exemple dès l’antiquité avec l’horloge automatique de Ctésibios et le calculateur analogique d’Anticythère. Ces inventions, qui ont été perfectionnées au cours des siècles, ont présagé l’existence de technologies accompagnant ou reproduisant les capacités humaines qui tendent à se développer de façon exponentielle aujourd’hui.

La suite de la naissance de l’Intelligence Artificielle

Naissance de l'IA
Article publié par Alan Turing en 1950

De 1950 à nos jours

Le coup d’envoi de ce que l’on nomme I.A. est probablement donné par le « Computing Machinery and Intelligence », un article publié par Alan Turing en 1950 (que l’on considère souvent comme l’un des pères de l’IA), qui porte sur les fonts baptismaux à l’élaboration des programmes intelligents.

Dans ce processus créatif, John McCarthy (également l’un des pionniers) inventera quelques années plus tard la technique du temps partagé qui permettait de partager de façon concomitante l’utilisation d’un ordinateur (le coût d’un ordinateur était à l’époque astronomique et il trouva la solution pour que les temps morts d’un utilisateur sur une machine soient utiles à un autre). Il fut aussi l’inventeur du premier langage de programmation informatique LISP qui fut LE langage de référence de l’IA des années 70 et 80 et qui est encore utilisé sur le Web ou dans la finance.

Après des périodes de grandes espérances quant à notre faculté à développer une forme d’intelligence bâtie de toute pièce et à grand renfort d’investissements colossaux aux Etats-Unis et en Asie, se sont en-suivies de grandes phases de désillusions devant l’inaptitude des technologies à répondre enfin aux promesses. C’est seulement le développement d’internet dans les années 1990 et 2000 qui favorisera des avancées très notables, grâce à des outils de plus en plus perfectionnés tels que le déploiement de serveurs de stockage déportés (Cloud), l’amélioration des vitesses de calculs et l’avènement du partage des connaissances.

Actuellement, l’Intelligence Artificielle se déploie fortement dans tous les domaines, démontrant son utilité et sa capacité à compléter l’homme voire à s’y se substituer pour ne pas dire le surpasser dans toutes les disciplines où sa vitesse de calcul et sa masse de connaissances dépassent déjà de loin les capacités du cerveau humain.

Les autres thématiques :

COMPRENDRE L’IA

On parle de plus en plus d’ Intelligence Artificielle (IA), un ensemble de technologies très évoluées utilisées dans divers domaines et déployées dans de nombreux services, systèmes et applications.

L’IA regroupe des sciences et technologies qui permettent d’imiter ou d’étendre l’intelligence humaine à l’aide de machines capables d’apprentissage, de prise de décisions voire même de … raisonnement.

L’IA AUJOURD’HUI

L’IA a atteint aujourd’hui un niveau d’évolution qui autorise son utilisation dans tous les domaines.

L’IA DE DEMAIN

Les recherches et applications business sur l’IA sont intenses, ce qui accélère les innovations et l’évolution des algorithmes intelligents.