L'IA devient un artiste

Comment l’IA devient-elle un artiste?

L’Intelligence Artificielle se déploie dans l’art pour se mesurer aux plus grands artistes du monde. Cet usage s’accroît aujourd’hui dans ce domaine et permet de réaliser des œuvres inédites. Composer de la musique avec des sons mélodieux et des rythmes originaux, dessiner de somptueux tableaux, imaginer des histoires alléchantes et déroutantes seront bientôt autant d’exploits à l’actif de l’Intelligence Artificielle car le progrès est à cet égard en marche.

Modèle génératif et création artistique de l’IA

Qu’est ce qu’un modèle génératif?

Le mot provient du latin « Generativus » qui signifie « qui produit », « qui engendre ». Le Modèle Génératif est donc par définition Créatif donc artistique. En d’autres termes, l’intelligence artificielle serait en mesure de créer, comme l’homme mais cette fois à partir d’algorithmes donc numériquement.

Ces œuvres sont créées pour ainsi dire ex-nihilo sans être induites ou déterminées à l’avance quoi qu’inspirées par des exemples (comme pour les êtres humains…).

Elles sont donc potentiellement aussi bien chorégraphiques que littéraires, musicales, ou graphiques.

Les modèles génératifs ont de nombreuses applications à court terme. Mais à long terme, ils peuvent apprendre automatiquement les caractéristiques naturelles d’un ensemble de données, que ce soit des catégories, des dimensions ou autre.

Autrement dit, un système intelligent est capable de produire une création en s’inspirant des caractéristiques clefs dont on l’aura nourri : j’apprends la musique à une machine dans le style de Beethoven et elle saura en extraire les caractéristiques pour écrire de la musique comme Beethoven…

Modèle Génératif
Modèle Génératif

L’art génératif

L’art génératif est une création numérique qui s’appuie sur des algorithmes pour produire des œuvres artistiques qui s’auto-génèrent ou qui sont non définies à l’avance.

Un algorithme graphique peut par exemple générer des œuvres presque comparables à celles de Picasso ou Léonard de Vinci. La machine est capable d’apprendre le style d’un artiste en analysant ses œuvres grâce au deep learning.

La seule limite est celle du volume d’exemples dont on peut nourrir en entrée la machine mais elle va tout de même apprendre en en extrayant les principales caractéristiques.

Des programmes d’IA dans l’Art

Orb Composer de Hexachords

Hexachords, la startup de Toulouse spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la musique, a lancé Orb Composer, un système expert pour assister les compositeurs de musique dans leur création. Sa technologie est conçue avec de la musique orchestrale et compose des morceaux à partir des propriétés de 1 000 instruments/articulations.

On va donc bien plus loin ici que le système d’arrangeur automatique qui existe depuis près de 20 ans : la machine n’orchestre plus seulement en fonction de l’harmonie définie par le compositeur, elle co-compose elle-même.

Programme d'IA dans l'art ORB - Hexachords

Daddy’s Car de Flow Machine

Daddy’s Car de Flow machine

Flow Machines conçoit des algorithmes de pointe pour explorer de nouvelles méthodes pour produire de la musique. L’entreprise recherche et développe des systèmes d’Intelligence Artificielle capables de générer de la musique de façon autonome ou en collaboration avec des artistes.

Sa technologie peut transformer un ou de nombreux styles musicaux en un objet de calcul. Après ses recherches, la société a pu créer la première chanson pop d’IA structurée baptisée Daddy’s Car.

Pour ce faire, la machine a digéré des tonnes d’exemples de musique avec un focus tout particulier sur la musique des Beatles. Le titre ressemble au final à s’y méprendre à une chanson écrite par John Lennon et Paul Mc Cartney quoi que chantée par un véritable humain au final.

Google deepdream

DeepDream est un programme d’intelligence artificielle et de vision par ordinateur créé par Google. Cette technologie utilise un réseau neuronal convolutif pour trouver et renforcer des structures dans des images. Les paréidolies créées par l’algorithme leur donnent une apparence hallucinogène.

Le réseau de neurones artificiels a été entraîné à reconnaître des formes sur des images. La machine peut apprendre à les classifier à partir des millions d’images que les chercheurs y ont fait entrer puis à les injecter dans des créations fantasmagoriques.

L’ordinateur s’amuse, comme un humain, à repérer une forme d’animal dans la forme d’un nuage. Si la machine voit une forme ressemblant à un escargot dans les feuillages d’un arbre, il va modifier l’image de base pour y insérer un escargot.

DeepDream
Music Systems

Decibel

Decibel Music Systems, aujourd’hui appelée Quantone, est une société de logiciels de musique intelligence qui propose aux développeurs et aux entreprises de médias des métadonnées riches de la musique.

Elle utilise une technologie qui collecte et stocke des données connectées sur les artistes et leurs œuvres, ainsi que sur les relations qui lient les artistes. Les informations compilées portent également sur les producteurs, les ingénieurs, les musiciens de session, le droit d’auteur et d’autres données. En 2015, la société a annoncé une collaboration avec Watson, la plateforme d’informatique cognitive d’IBM.

Musicgeek

MusicGeek est une solution unique développée en partenariat avec IBM Watson, capable de combiner l’opinion d’experts avec des métadonnées de profondeur grâce à l’utilisation de l’informatique cognitive.

Niland

Niland

Niland est une Start up qui développe des technologies basées sur le machine learning pour les musiciens et entreprises du secteur de la musique. Elle conçoit des applications d’IA capables de comprendre la musique.

Ses algorithmes analysent le contenu audio, apprennent et se renforcent. Ils extraient des informations significatives des pistes pour les transformer en données décisionnelles. Ils peuvent également capturer automatiquement les caractéristiques musicales et émotionnelles directement à partir du signal audio.

D’autres articles sur le même thème qui vont vous intéresser

L’IA et le traitement d’images et de vidéos

Le traitement de l’image et de la vidéo est un des principaux usages de l’IA.

L’IA et les applications liées au langage

Le traitement du langage est un domaine de l’IA qui regroupe les programmes de reconnaissance vocale ou de la parole

L’analyse prédictive

Le terme d’analyse prédictive (ou encore logique prédictive) un des usages de l’IA faisant appel à des technologies

L’IA et les jeux

Les chercheurs se sont très vite intéressés à l’usage des techniques de l’Intelligence Artificielle dans la programmation

L’automatisation et l’IA

L’usage de l’intelligence artificielle (IA) ne concerne pas uniquement les activités quotidiennes et l’expérience utilisateur final des nouvelles technologies.

La robotique humanoïde

L’Intelligence Artificielle s’adapte à tous les domaines.L’IA se déploie dans presque tous les secteurs d’activité,

L’IA et les biotechnologies

L’usage de l’Intelligence Artificielle dans le domaine de la santé est en forte croissance.

La simulation des systèmes complexes

La simulation d’un système complexe permet de reproduire et d’observer des phénomènes complexes (biologiques, sociaux et autres) pour les comprendre et anticiper leur évolution.